Waraniéné le village des tisserands: un site touristique unique

Située au Nord de la Côte d’ivoire à plus de 600 Km d’Abidjan, Korhogo est une ville touristique qui attire. Des visiteurs du monde y viennent découvrir la culture du poro et son rythme initiatique. Aussi , à moins de 5 km de la ville en partance pour le departement de Sirasso, on y trouve un héritage ancestral ; Il s’agit du village de Waraniéné. Comme on les appelle , ce sont les tisserands de Waraniéné. Pour information, “waraniéné” ou “wakatchinnin” signifie en Senoufo « ce n’est pas le fétiche de quelqu’un« .

Waraniéné, un métissage de dioulas et Sénoufo

Le village Waraniéné est composé principalement de Sénoufos et dioulas qui en parfaite harmonie, contribuent à sa promotion touristique . La communauté senoufo s’adonne particulièrement à l’agriculture et la danse du panthère ( le Boloye ). Les dioulas quant à eux ont choisi le tissage des pagnes, un art qu’ils maîtrisent parfaitement.

Waraniéné,le village des tisserands

A waraniéné , le tissage est exclusivement un métier d’hommes. En effet les hommes tissent de pères en fils dans le bois qui servaient de constructions autrefois . Il n’y a pas d’exception dans ce métier pour les plus jeunes qui bien qu’allant à l’école trouvent du temps pour apprendre et maitriser cet art ancestral dont les éloges vont au-delà de la Côte d’Ivoire .

Les femmes quant à elles ont une façon d’aider leurs époux dans cette tâche. Leurs rôles se resument à s’occuper du crochetage , du filage et de la couture .

L’histoire de la danse du Boloye de Waraniéné

le village des tisserands
SOURCE : REZOIVOIRE

La danse du boloye ou danse des hommes panthères est l’une des danses exécutées par des initiés. Les danseurs s’habillent dans des tissus rappelant le pelage de la panthère, animal très symbolique en pays Sénoufo. Le boloye fait d’ailleurs partie des danses traditionnelles de Côte d’Ivoire qui entrent dans le cadre du tourisme culturel.

A LIRE AUSSI : Que faire à Séguéla en 03 jours, recit de voyage

Les tisserands du waraniéné et leurs oeuvres

En vue d’être plus éfficaces , les tisserands du village de Waraniéné travaillent au sein d’une association appelée UGAN. Il s’agit de l’union des groupements des artisans du nord de la Côte d’ivoire . Des motifs appréciés d’acheteurs de provenances diverses ne manquent pas à waraniéné. Ainsi des clients viennent d’Abidjan et du reste du monde pour se procurer ces trésors naturels. Les motifs tissés demeurent liés aux usages des vêtements en fonction des événements : des cérémonies d’initiation, de mariages etc . On peut citer quelques noms provocateurs qui portent ces motifs tels que “ cauris”, “peau d’ananas” etc .

Quelques photos des motifs du waraniéné

Waraniéné,le village des tisserands
Partager
Partagez votre amour
Wassedo Stephane Tan
Wassedo Stephane Tan
Articles: 168

Un commentaire

Laisser un commentaire