Warning: The magic method SFML_Singleton::__wakeup() must have public visibility in /htdocs/wp-content/plugins/sf-move-login-disable/inc/classes/class-sfml-singleton.php on line 72
Baya femme [Perles Africaines] : une arme de séduction et de beauté

[Perles Africaines] Baya femme : une arme de séduction et de beauté

Le baya femme : un secret de beauté à l’africaine

baya femme ou perles africaines, voyager en cote divoire

Crédit photo : AFRIKFASHION

 

Depuis toujours la femme africaine utilise les perles africaines pour séduire son mari . Si on s’en tient a la séduction selon l’écrivain Jen Baudrillard ( la séduction est de l’ordre du rituel, le sexe et le désir de l’ordre du naturel),  on peut conclure  ceci :le baya est bien plus que des colliers et perles.

Quant à la définition selon Wikipédia, la séduction est un ensemble de procédés de manipulation visant à obtenir une faveur, donner une image avantageuse de soi ou susciter délibérément une émotion, une admiration, une attraction, voire un sentiment amoureux. Quel sens y accorde la femme africaine pour qui avoir un mari serait la plus grande richesse?

Selon certaines coutumes africaines, perdre son mari pour une femme est jeter l’opprobre sur sa famille entière. C’est d’ailleurs pour cela que la société africaine accorde à la séduction une importance capitale.  Au Niger par exemple, des villes femmes usent de plusieurs astuces pour éduquer les futures mariées sur comment tenir un foyer ;  le  baya ou perles du rein fait partie de l’une de ces méthodes .

Qu’est-ce que le baya

Le baya est une parure de beauté que portent les africaines à leur hanche en guise d’ornement. Chez la femme bambara du Mali le mot Baya se traduit par Ba (mère) et  Ya (être). Chez l’Akan de la Côte d’Ivoire, on l’appelle AFFLEMA et chez les Sénégalais le DJADAL.  Ceci pour finalement dire que le baya veut tout simplement dire être mère. C’est-à-dire qu’une personne qui décide de porter cet outil de séduction décide en même temps de devenir mère. Il est composé de plusieurs composants dont du caoutchouc, des excréments de papillon, de roches, de porcelaine et du bois.

Initialement en provenance des pays comme l’Indochine, le Liban et le Maroc, d’autres pays on fini par s’en approprier une part. En effet les pays comme le Mali, le Senegal, le Nigeria et le Mali se sont adonnés a cette activité de fabrication de perles aux reins.

 

Les differents types de baya ou chaines aux reins

Il en existe de plusieurs types dont les plus connus en Afrique subsahariennes sont :

  • les djadal du Sénégal qui sont les petits colliers en grands nombres sur la hanche
  • le FERL composée de grosses perles faisant du bruit
  • Le pême : il est un baya lumineux scintillant dans le noir. Il servirait à éclairer le nid d’amour quand la femme est dans la chambre conjugale.
  • Le Moro-moro (parfumé)
  • le Soupou-kandja : nom signifiant sauce gombo en Wolof (Sénégal). Il suffirait de l’enrouler que le poignet de la main pour qu’il facilite les rapports sexuels.

 

Qui porte le baya ou qui est concerné par le baya

Le baya est utilisé par la femme africaine adulte pour attirer son mari. Si la plupart des porteuses de baya sont des femmes en âge de se marier ou celles déjà dans le foyer, force est de constater tout autre chose ; en effet on voit ces dernières années le baya à la hanche des bébés et des enfants (jeunes filles et quelquefois jeunes garçons).

 

Depuis quand le baya existe-t-il ?

Ce qu’il faut retenir ici est que le baya est une tradition ancestrale qui n’a pas disparu le long du temps. Avec la modernisation, les amoureux de ces perles en ont fait une activité qui est aujourdhui très lucrative et exportable dans le monde.

 

Comment se porte le le baya ?

Le baya se porte à la hanche comme un moyen de séduction de la femme. Mais lorsqu’il s’agit de pagnes, le baya peut se porter dessus.

le baya aux hanches, voyager en Côte divoire

Crédit Photo : FACEBOOK

 

Pourquoi le baya est il porte : signification et sens

Comprendre le sens que la femme africaine accorde au baya, c’est aussi savoir ce qu’elles en pensent et en disent. À cet effet, il y a vraiment beaucoup à dire sauf qu’il faut retenir ceci : bien qu’utilisé par des africaines, le baya va bien au-delà de l’Afrique. Selon la sociologue Marie Nathalie LeBlanc, professeur titulaire à université du Québec, les perles permettent à la femme de savoir contrôler son poids.

« Si elle perd du poids, les perles de hanches vont descendre. Si elle prend du poids, les perles de hanches vont devenir très serrées. » Source : https://ici.radio-canada.ca/

Plus près de nous ici en Afrique subsaharienne, la valeur accordée à  ces perles est sans équivoque. Pour savoir pourquoi les femmes portent le baya nous allons ensemble voir les 07 secrets cachés du baya.

 

Les 06 secrets de beauté du baya femme

Selon les cultures africaines , le baya sont des reconnus pour leur vertus et leur puissance dans le foyer pour la jeune mariée . Mais bien plus que cela, ils vont au delà de cette simple utilité intime . Voici donc les 06 secrets de beaute du baya chez la femme africaine :

 

1-Le baya femme, utilisé comme un aphrodisiaque

Le baya est utilisé par la femme africaine comme un moyen de séduction puissant. Chez la femme AKAN, il est recommandé à la jeune mariée de le porter sur le pagne KITA pour emmener son mari au 7e ciel pendant la nuit de noces. Chez la femme Malienne, le baya se mélange avec du parfum traditionnel appelé WOUSSOUNON pour retenir son mari à la maison.

 

Lire aussi : Mali : LE ‘’WOUSSOULAN’’ ET LE ‘’BAYA ‘’ : DES ARMES FATALES DE SÉDUCTION POUR LA FEMME MALIENNE

 

2-Le baya, comme un objet culturel de mère en fille

Dans plusieurs cultures africaines, la mère fait porter à sa fille le baya pour lui permettre d’avoir une belle forme pour son futur mari. C’est là que commence la connaissance du baya pour la jeune fille pour finir au dernier jour avant son mariage.

 

3-Le baya et son caractère protecteur et spirituel

Il est commun de voir le baya aux hanches des jeunes filles chez certains peuples ( les ivoiriens par exemple ) . Chez certaines ethnies telles que les baoulé ou les dioula, ils sont utilisés comme des protections contre les mauvais esprits. Ce qui est important de préciser est que les produits utilisés pour confectionner ces perles ne sont pas toujours connus de tous. Peut être que révéler le matériaux peut déposséder ces colliers de leur puissance et leur spiritualité, question qu’on peut se oser .

 

4-Le baya femme et son caractère privé

Le baya à un caractère privé dans la mesure ou la femme le porte uniquement pour son mari. C’est d’ailleurs pour cela que le choix est très important et se fait minutieusement pour séduire au maximum.

 

5-Le baya, mise en condition psychologique en amour

Un mari qui découvre sa femme avec du baya sur les hanches ne resterait jamais indifférent. Les désirs s’intensifient lorsque les baya sont lumineux et parfumés.

 

6-Le baya, astuce typiquement africaine

Dans la gente féminine,seule la femme africaine valorise le baya auxquels elle accordre une tres grande importance Dans les pays comme le Sénégal, la Côte d’Ivoire, le Mali, le Ghana, le baya représente pour la femme des perles à avoir absolument pour rentrer dans le mariage.

 

Lire aussi :  Les 25 Meilleurs espaces de jeux et de loisir à Abidjan

Korhogo ou 4eme ville de Côte d’Ivoire:[Guide du visiteur]

Visiter San pedro en Côte d’Ivoire : [ Guide du visiteur]

Man ou la capitale des 18 montagnes : [Guide du visiteur]

Jacqueville, la cité balnéaire près d’Abidjan : (Guide du visiteur]

Partager
Wassedo Stephane Tan
Wassedo Stephane Tan
Publications: 168

Un commentaire

Les commentaires sont fermés.